Les Bordeaux 2019 les plus performants sur le marché secondaire

By July 13, 2020Francais

Contrairement aux campagnes du passé récent, les Bordeaux 2019 sortis en primeur ont vu un marché secondaire actif se développer. D’ailleurs, 2019 est même actuellement le millésime le plus échangé sur le marché des vins de Bordeaux. En ce moment, les échanges de Bordeaux 2019 en primeur sur le marché secondaire sont plus de trois fois supérieurs en nombre à ceux de 2018 et ils ne cessent de se multiplier. Dans notre dernier rapport sur la campagne, « Bordeaux 2019 : Le retour de la magie », nous examinons en détail ce qui a fait de 2019 un tel succès, compte tenu des défis non négligeables qui se sont posés.

Comme expliqué ci-dessous, sur les 36 Bordeaux 2019 qui ont fait l’objet d’échanges sur le marché secondaire, la moitié ont vu leur prix augmenter.

Deux des quatre Premiers crus à avoir été mis sur le marché, à savoir le Mouton Rothschild et le Château Margaux, ont vu leur valeur augmenter – le Haut Brion et le Lafite Rothschild étant au contraire respectivement en baisse de 1,2 % et 2,5 % par rapport à leur prix ex-Londres. Mettant leur vin sur le marché avec une réduction de 30,8 % par rapport au prix de lancement du millésime 2018, les châteaux Mouton Rothschild et Haut Brion ont été les plus agressifs dans leur stratégie tarifaire.

En termes de hausse de prix sur le marché secondaire, le vin le plus performant a pour le moment été le Carmes Haut Brion – en hausse de 30,4 % par rapport à son prix ex-Londres (816 £ pour 12 bouteilles de 75 cL). Le château est au centre de l’attention depuis un certain temps. C’est effectivement un des châteaux qui a le plus amélioré sa position dans le classement Power 100 2019, passant de la 105e à la 61e place. Jane Anson, l’une des rares grandes critiques à avoir évalué le millésime 2019, a attribué au Carmes Haut Brion 96 points, le mettant potentiellement au même niveau que le millésime 2016 (NM96) pour un prix 41,7 % inférieur. Les acheteurs n’ont guère eu besoin de plus pour se laisser persuader. Le vin est actuellement le 5e vin le plus échangé en volume en ce qui concerne les Bordeaux 2019.

Le Bordeaux 2019 en primeur le plus commercialisé en volume est cependant le La Mission Haut Brion, devant le Château Beychevelle et le Carruades de Lafite, respectivement deuxième et troisième. Le La Mission Haut Brion est d’ailleurs en hausse de 21,4 % par rapport à son prix de sortie ex-Londres. Selon notre analyse de la juste valeur, c’était le 3e meilleur vin du millésime en termes de plus-value potentielle. Même avec les performances impressionnantes de ces derniers temps, ce vin n’a pas fini de faire parler de lui.

Au sommet du classement des plus importantes plus-values potentielles se trouvait le Clinet. Le vin est sorti avec une remise de 18,8 % seulement par rapport au lancement du millésime 2018, une réduction légèrement inférieure à la moyenne pour le millésime. Toutefois, le vin a reçu une note dans la fourchette des 97-99 points de la part de Neal Martin, et il n’a jamais été mieux noté par le critique. À 650 £ la caisse lors de sa sortie, le vin offrait effectivement un potentiel de plus-value exceptionnel – son prix a d’ailleurs déjà augmenté de 29,2 % depuis, le vin se situant tout juste en dehors du Top 10 en termes de volume échangé.

Pour retrouver notre analyse complète de la campagne Bordeaux 2019, lisez notre rapport de clôture au sujet des primeurs intitulé « Bordeaux 2019 : le retour de la magie » et mis à la disposition exclusive des membres de Liv-ex.