Power 100 2019 : Armand Rousseau à la première place

By January 8, 2020Francais

La 14e édition du classement Liv-ex Power 100 vient d’être publiée. Produit conjointement avec The Drinks Business, le classement Power 100 liste chaque année les marques les plus puissantes du marché des vins fins.

Notre rapport complet au sujet de l’édition 2019 est paru dans le numéro de décembre du magazine The Drinks Business.

Principales conclusions de cette année :

  • Tous critères confondus, à savoir performance tarifaire d’une année sur l’autre, ventes sur la plateforme Liv-ex en valeur et volume, nombre de vins et de millésimes distincts échangés, et enfin prix moyen pour les vins du domaine, c’est la marque Armand Rousseau qui arrive en tête.
  • Le marché est encore en train de s’élargir : de 5 700 vins et 953 marques commercialisés en 2018, nous sommes passés en 2019 à 6 367 vins et 995 marques.
  • La Bourgogne s’impose à nouveau, 34 vins figurant dans le classement de cette année, mais la question du maintien dans le temps des prix élevés demandés pour les vins de la région continue de se poser.
  • Des changements majeurs : pour la première fois, le Top 5 ne comprend aucun Premier cru ; le Château Latour étant le mieux classé en partageant la 10e place avec le domaine bourguignon Joseph Drouphin.
  • La hiérarchie au sein des Bordeaux se retrouve bouleversée : Canon, Rauzan Segla, Calon Segur, Beychevelle et Carmes Haut Brion ont en effet le vent en poupe, alors que les mauvaises performances tarifaires des Premiers crus ont fait reculer ces derniers dans le classement.
  • Deux régions qui se sont élevées dans le classement en atteignant le Top 10 sont la Champagne avec trois cuvées prestiges et l’Italie avec un Super Tuscan.

Top 50

51-100

Note à propos de la méthodologie

Pour calculer les scores de chaque marque, nous avons pris la liste de tous les vins qui se sont échangés sur la plateforme Liv-ex l’année dernière (du 1er septembre 2018 au 31 août 2019) afin de les regrouper par marque. Comme l’année dernière, les étiquettes bourguignonnes maison et domaine ont été regroupées sous la même appellation. Nous avons ensuite identifié les marques pour lesquelles un minimum d’au moins trois vins ou millésimes pour une valeur totale d’au moins 10 000 £ a été vendu. Pour finir, les marques ont été classées en fonction de quatre critères : la performance tarifaire d’une année sur l’autre (sur la base du prix de marché d’une caisse de vin au 1er septembre 2018 comparé au prix de marché au 31 août 2019) ; la performance des échanges sur la plateforme Liv-ex (valeur et volume des ventes) ; le nombre de vins et de millésimes distincts vendus ; le prix moyen des vins d’une marque. Plus de 6 300 vins/millésimes différents ont été échangés sur la bourse Liv-ex. Ils ont pu être regroupés en 995 marques, parmi lesquelles seules 288 se sont qualifiées pour l’étape finale du calcul. Pour produire le classement général, les scores individuels ont été combinés en appliquant une pondération de 1 à chaque critère, à l’exception des performances de vente, pondérées à 1,5, du fait qu’elles combinent deux sous-critères (valeur et volume négociés).