L’impact des tarifs américains sur les vins fins en 2020

By December 30, 2020Francais

Les droits de douane américains de 25 % sur les produits européens, dont les vins présentant un TAV inférieur à 14 %, entrés en vigueur le 18 octobre 2019, ainsi que la menace de droits de douane supplémentaires de 100 % ont constitué un thème majeur en 2020. À la suite des litiges concernant la taxe française sur les services numériques et de la décision de l’OMC dans le différend qui opposait Airbus à Boeing, les États-Unis ont décidé d’appliquer ces nouvelles taxes douanières. Elles ont eu un impact sur la demande, les prix et les parts de marché des régions.

À l’aide du Graphique ci-dessous, on peut se rendre compte de l’évolution des habitudes d’achat aux États-Unis en matière de grands vins depuis le début de l’année 2019. Avant l’introduction de ces droits de douane, Bordeaux représentait en moyenne 48 % de la valeur totale du marché du vin aux États-Unis (janvier 2019 – octobre 2019). Depuis octobre 2019, la part du Bordeaux sur le marché américain a chuté de 33 %. La part de marché du Bourgogne a également diminué, passant de 13 % avant les nouveaux droits de douane à 8 % maintenant.

À l’inverse, la demande pour les vins de Champagne (de 10 à 14 %), d’Italie (de 18 à 25 %) et du Reste du monde (de 4 à 10 %) a significativement augmenté.

Part de marché des régions en % de la valeur totale du marché américain

 

Que s’est-il passé d’autre sur le marché des vins fins en 2020 ? Téléchargez votre exemplaire gratuit de notre rapport annuel sur le marché (en anglais ou en français) et découvrez ce qu’il en est.