Vins du Bordeaux 500 : détails des performances

By September 1, 2020Francais

Le Liv-ex Bordeaux 500 est l’indice Liv-ex de la performance des vins de Bordeaux le plus complet. Il représente l’évolution des prix des 500 principaux vins (50 appellations et leurs 10 derniers millésimes physiques) de la région et est calculé mensuellement à l’aide des prix moyens constatés sur Liv-ex.

Nous avons récemment souligné la performance relative des sous-indices du Bordeaux 500, en observant qu’aucun d’entre eux n’entrait en territoire positif sur les 12 derniers mois. Depuis début 2020 cependant, un semblant de reprise se fait sentir. Quatre sous-indices sur six font effectivement état d’une performance positive sur l’année en cours, comme on peut le voir dans le tableau ci-dessous. Nous avons également montré quelles appellations étaient les plus performantes, mais à quoi la situation ressemble-t-elle si on la détaille davantage ?

Sur les 50 marques représentées dans le Bordeaux 500, seules 13 ont progressé depuis juillet 2019, quatre seulement ayant gagné au moins 2 % sur les 12 derniers mois. Les 20 marques dont le prix moyen a le plus augmenté ou baissé apparaissent dans le graphique ci-dessous. Le haut du classement est essentiellement composé de vins du Right Bank 100, mais c’est le Smith Haut Lafitte du Left Bank 200 qui occupe la première place ; d’autres vins du LB200 entrant également dans le Top 10.

Un regard au niveau des millésimes révèle que 2008 est le seul dont le prix moyen a augmenté, bien que de façon marginale avec une hausse de 0,33 %. Il n’y a pas eu d’amélioration majeure des notes du millésime 2008 sur cette période d’un an, mais Neal Martin a tout de même confirmé les notes élevées du Église Client 2008 et du Pontet-Canet 2008, en leur attribuant respectivement 95 et 92 points. Ces vins ont ensuite enregistré des augmentations de prix respectives de 5,1 % et 1,8 %.

Sur les douze derniers mois, le millésime 2009 est celui dont les prix ont le plus diminué avec -4,70 % en moyenne. Sur les six vins du millésime qui ont enregistré une performance positive, trois proviennent du Left Bank 200 : Palmer, Pichon Baron, et Calon Segur.

Il n’est pas surprenant qu’un grand nombre des marques de vin qui ont décliné l’année dernière proviennent des sous-indices les moins performants. Le Château La Fleur-Petrus, vin le moins performant sur la période considérée et issu du Right Bank 100, a récemment vu son millésime 2016 être réévalué de 16,5 à 17 points par Jancis Robinson.