Hausse de 1,50 % pour le Liv-ex 100 en juillet

By August 5, 2020Francais

Au cours du mois de juillet qui vient de s’écouler, les Bordeaux 2019 ont enregistré une forte activité sur le marché secondaire. Et pour cause, ce millésime bordelais très bien noté a également été mis sur le marché à des prix très attractifs. En fin de mois, les échanges de Bordeaux 2019 sur le marché secondaire étaient même en hausse de 400 % par rapport aux échanges portant sur le millésime 2018 à la même époque l’année dernière.

Tout au long du mois de juillet, nous avons publié une série d’articles visant à mettre en lumière les tendances et les performances du marché au cours du premier semestre 2020. Alors que les Premiers crus et plus largement les Bordeaux ont été les vins les plus convoités de ce début d’année, ce sont les vins de Champagne et d’Italie qui ont obtenu les meilleures performances.

En ce mois de juillet, le nombre de LWIN7 (vins) distincts commercialisés a franchi le cap des 1000 unités pour la première fois dans l’histoire de Liv-ex – le nombre de LWIN11 (vin + millésime) échangés a également atteint des niveaux records. En conséquence de l’élargissement continu du marché, la part de Bordeaux a diminué à nouveau pour atteindre 40,7 % des échanges. Elle avait pourtant commencé l’année à 55,3 %.

Les prix se sont envolés – le Liv-ex 100 a augmenté de 1,50 % en juillet pour clôturer le mois juste au-dessus de 300 points pour la première fois dans les cinq derniers mois. Le déplacement de l’intérêt des acheteurs, tant aux États-Unis qu’en Asie, a contribué à cette évolution, même si certains signes indiquent que la demande en provenance de ces deux régions diminue à nouveau, en raison respectivement de l’approche de la prochaine décision américaine (mi-août) en matière de droits de douane et de l’aggravation des tensions entre Hong Kong et la Chine.