Talking Trade – La part de marché de la Bourgogne dépasse en valeur celle de Bordeaux

By July 13, 2020Francais

Cette semaine aura été mémorable pour les petites régions viticoles. Un vin sud-africain, le Mullineux NV Olerasay 2° s’est vu accorder 100 points de la part de Neal Martin pour Vinous, sa seule note parfaite du critique pour la région. De plus, N. Martin a publié avec Vinous un premier rapport sur les vins anglais dans lequel il attribue au Wiston Blanc de Blanc 2015 95 points, la plus haute note jamais obtenue par un vin mousseux anglais. Le Wiston Blanc de Noir 2010 a lui aussi remarquablement reçu 93 points. Luis Gutierrez de the Wine Advocate a de son côté attribué 100 points au vin espagnol Descendientes de Jose Palacious La Faraona 2018 – le millésime 2014 possédant également 100 points.

Pour élargir notre regard sur le marché, la part de Bordeaux (30,9 %) dans les échanges est tombée, en valeur, en dessous de celle du Bourgogne (33,6 %) pour la première fois dans l’histoire de Liv-ex, quelques lots volumineux de DRC ayant changé de mains. Avant 2020, la part annuelle de Bordeaux rapport à la valeur totale des échanges commerciaux sur le marché a toujours été supérieure à 50 %. Elle avait même atteint un pic de 73,3 % pas plus tard qu’en 2016. Jusqu’à présent sur l’année 2020, la part de Bordeaux ne représente que 45,8 % des échanges en valeur, la différence étant captée par un certain nombre de régions.

Les parts de marché des États-Unis (8,0 %), du Rhône (2,5 %) et de la catégorie Autres (3,7 %) ont considérablement augmenté cette année, car les marchés secondaires de ces régions continuent de se développer.

Les parts de marché de la Champagne (12,4 %) et de l’Italie (8,95 %) ont toutes les deux enregistré une baisse par rapport à la semaine précédente, mais elles restent en hausse d’une année sur l’autre.

Le DRC, Romanee Conti 2016 s’est révélé être le vin le plus vendu en valeur cette semaine. Il a d’ailleurs été rejoint dans le Top 5 de la semaine par le millésime 2000 qui s’est échangé à un tarif légèrement inférieur à sa valeur réelle (6,0 %). Le DRC a ainsi représenté 52 % des échanges de la région Bourgogne, tandis que le Domaine Armand Rousseau se chargeait d’un autre 22 %.

Le Screaming Eagle, Cabernet Sauvignon passe à présent sa troisième semaine consécutive dans le Top 5, bien que ce soit cette semaine avec le millésime 2016. Le vin a reçu des éloges unanimes de la part des critiques, James Suckling, Lisa Perrotti-Brown et Antonio Galloni lui attribuant notamment 100 points. Initialement commercialisé pour 9 545 £ les 12 bouteilles de 75 cL, le vin a vu plus son prix que tripler.

L’évolution des parts de marché peut être observée dans le graphique ci-dessous.

Actualités

Le rapport d’ouverture Liv-ex au sujet de la campagne Bordeaux 2019, « Le temps comme allié », est désormais accessible au grand public. Notre rapport de clôture intitulé « Le retour de la magie » est pour l’instant mis à la disposition exclusive des membres de Liv-ex. Cependant, un court article, mettant en avant les vins des primeurs de cette année ayant depuis enregistré des performances positives, a été mis en ligne. Sans surprises, les vins que nous avions initialement signalés comme présentant un excellent rapport qualité-prix affichent aujourd’hui certains des meilleurs rendements.