Talking Trade – La Bourgogne rattrape son retard sur Bordeaux

By March 30, 2021Francais

Le marché a connu beaucoup d’activité cette semaine avec la sortie de nombreux vins et la mise à jour des politiques commerciales. Un nombre record de vins distincts a d’ailleurs été échangé.

Mardi dernier dans la matinée, le Château Latour 2013 est sorti au Royaume-Uni. Ce vin est le deuxième à sortir pour le domaine depuis que celui-ci a quitté le système des primeurs avec le millésime 2011. Le vin est proposé à environ 4 200 £ les 12 bouteilles de 75 cL, soit un prix de sortie similaire à celui du millésime 2012 lancé en mai dernier. Le Les Forts de Latour 2015 est également sorti aux côtés du Grand vin à 1 819 £ les 12 bouteilles de 75 cL. Ces deux nouvelles sorties ont rapidement enregistré un bon niveau d’activité sur le marché.

Mercredi dernier dans la soirée, le marché a appris que le gouvernement britannique avait repoussé à janvier 2022 l’introduction des formulaires VI-1 pour l’importation de vins en provenance de l’Union européenne.

Ainsi, jeudi dernier à midi, le nombre de vins distincts échangés jusque-là au mois de mars atteignait 1 250 unités, le record de novembre 2020 se trouvant dépassé. Ce nombre passe de plus à 2 284 unités si l’on prend en compte les millésimes échangés.

La part de marché de Bordeaux a encore reculé pour atteindre 27,8 % de la valeur totale des échanges. La Bourgogne, en obtenant une part de marché presque identique avec 27,7 %, n’a jamais été aussi près de dépasser Bordeaux sur le plan de la part de marché hebdomadaire. La région a été favorisée par la demande pour ses grands crus.

Après un bond considérable par rapport à la semaine précédente, l’Italie est arrivée pas très loin derrière avec 20,8 % de part de marché. Le Rhône a également surpassé ses performances habituelles pour le quatrième mois consécutif, grâce à l’activité de plusieurs millésimes du Domaine de La Janasse pour le Rhône méridional et de E. Guigal pour le Rhône septentrional.

La Champagne, les États-Unis et la catégorie Autres sont autant de régions conservant une part de marché proche de celle qu’elles avaient obtenue en février.

Le Domaine Ponsot, Clos de Roche Grand Cru Cuvée Vieilles Vignes 2017 est le vin qui s’est le plus échangé cette semaine. William Kelley pour le compte de Wine Advocate a attribué à ce vin 96 points en le qualifiant de « brillant ».

Le Dom Pérignon 2010 est le champagne qui s’est le plus échangé cette semaine. Le millésime 2010 a suscité beaucoup d’intérêt jusqu’à présent en 2021. C’est le deuxième millésime le plus échangé à la fois en valeur et en volume, derrière le millésime 2008 en valeur et le champagne non millésimé en volume.

Deux Super Toscans ont également figuré en tête du classement des vins les plus échangés de la semaine : l’Ornellaia 2018 et le Sassicaia 2013. Nous avons récemment assisté à la sortie du Tignanello 2018, tandis que le nouveau millésime d’Ornellaia est attendu en début de semaine prochaine.

Liv-ex analysera et publiera des analyses avant et pendant la prochaine campagne des primeurs 2020. Pour recevoir par e‑mail des alertes instantanées au sujet de cette campagne, inscrivez-vous ci-dessous :