Talking Trade – Petites régions et performances records

By January 25, 2021Francais

Cette semaine, il a été annoncé que la London Wine Fair 2021 se tiendrait virtuellement. La déclaration statuant que « trop d’incertitudes subsisteront encore » signifiait en réalité que l’événement, prévu pour la mi-mai, devrait se dérouler en ligne. Mais ne craignez rien, les organisateurs affirment qu’il s’agira du « salon numérique le plus avancé de son genre, avec une offre tout aussi inédite qu’incomparable ».

Cette annonce a été faite à la suite du succès rencontré en ligne par la Burgundy Week (Semaine du Bourgogne) qui se tient habituellement à Londres et qui s’est déroulée la semaine dernière sous la forme d’une série de webinaires et de dégustations virtuelles. Alors que la campagne 2019 bat désormais son plein, les millésimes précédents ont connu des mouvements qui ont permis à la région d’enregistrer un excellent début d’année 2021 – cette semaine, la région représentait d’ailleurs 20,6 % de la valeur totale des échanges sur le marché du vin. Sur l’année 2020, les vins de Bourgogne ont représenté 17,9 % de part de marché, tandis que deux ans auparavant cette part s’élevait tout juste à 14,5 %.

La part de marché des vins de Bordeaux (27,3 %) en valeur a chuté à un niveau sans précédent entre Noël et le Nouvel An. 2016 est toujours le millésime le plus échangé en ce qui concerne les vins de la région, même si 2018 commence à faire parler de lui alors qu’il commence à être physiquement disponible.

La Champagne (11,5 %), les États-Unis (16,4 %) et l’Italie (18,3 %) sont autant de régions qui ont démarré l’année en force, avec notamment des niveaux records en termes de part de marché (grâce à l’élargissement de l’éventail de marques commercialisées).

En ce début d’année toujours, la région du Rhône est parvenue à maintenir sa part de marché autour de son niveau annuel de 2020 (3,4 %), tandis que la part de marché de la catégorie Reste du monde a diminué (2,7 %).

Le vin qui s’est le plus échangé en valeur cette semaine est le Château Lafite Rothschild 2009. Le Nouvel An chinois qui sera célébré le 12 février prochain marquera le passage à l’année du bœuf. 2009 est le dernier millésime physique correspondant à l’année du bœuf et c’est actuellement le deuxième millésime le plus échangé en valeur sur le marché asiatique.

Deux champagnes récemment sortis ont rejoint le Top 5 de la semaine : le Louis Roederer Cristal 2012 et le Dom Pérignon Lumineux 2010. Le Champagne 50 a été l’un des indices les plus performants en 2020 et il semble poursuivre sur sa lancée maintenant que nous sommes en 2021. Comme le montre le graphique ci-dessous, la part de marché et le nombre de LWIN11 échangés pour la région Champagne atteignent des niveaux records en ce mois de janvier.

Notre rapport de 2020 sur la région du Rhône est désormais accessible à tous

En novembre dernier, nous avions publié notre premier rapport détaillé sur le marché des vins rhodaniens. Intitulé Le Rhône : solide comme un roc, il était jusqu’ici à la disposition exclusive des membres de Liv-ex. Nous avons désormais débloqué ce rapport pour le rendre accessible à tous. Tout au long des 18 pages qui le composent, nous couvrons un certain nombre des tendances passées et actuelles dans la région. Suivez ce lien et remplissez le formulaire de demande pour obtenir gratuitement votre copie.