Power 100 2020 : le meilleur du reste

By January 21, 2021Francais

Dans le cadre de notre série d’articles au sujet du Power 100 2020, nous allons aujourd’hui examiner une sélection de puissantes marques allemandes, suisses et italiennes. Ces marques ont été retenues dans le classement Power 100, mais ne sont pas parvenues à entrer dans le Top 100 ; elles sont le « meilleur du reste ».

Notre méthodologie pour établir le Power 100 se base sur quatre critères : performance des prix d’une année sur l’autre, performance commerciale en valeur et en volume, nombre de vins et de millésimes échangés et prix moyen des vins de la marque. Sur les 1 420 marques commercialisées l’année passée sur Liv-ex, 326 ont été retenues pour le calcul final.

Et comme l’on pouvait s’y attendre, le classement Power 100 2020 reflète tout à fait l’élargissement qu’a connu le marché secondaire.

Allemagne

L’année dernière, seule une marque allemande figurait au classement général : Keller avec la 149e place. Cette année, non seulement Keller est entrée dans le Top 100 (66e), mais trois autres marques allemandes ont été intégrées au classement général pour la première fois.

Il s’agit des producteurs de la Moselle allemande : Egon Müller (110e), Joh. Jos. Prüm (190e) et Markus Molitor (258e).

Egon Müller s’est classé 65e selon le critère combiné « valeur et volume des échanges », surpassant Keller (77e), mais la marque a ensuite reculé dans le classement général en raison de performances plus modestes en matière de prix moyen et de nombre de vins distincts échangés.

Sur la période considérée, le nombre de marques allemandes échangées (LWIN7) a augmenté de 230 %. En 2020 par rapport à 2019, le nombre de vins distincts (LWIN11) échangés a enregistré une hausse de 362 %. Cependant, 98 % du marché secondaire des vins allemands est constitué par ses vins blancs (essentiellement du riesling, à quelques exceptions près).

Allemagne : Part de marché en valeur (% de la part du RdM) et nombre de vins (LWIN11) échangés

Germany

Suisse

Grâce à la cave de Gantenbein dans le canton des Grisons, la Suisse est également représentée dans le classement. Avec de bonnes performances en termes de hausse des prix et de valeur totale des échanges, Gantenbein a fait un bond de 88 places au classement général pour se retrouver à la 198e position.

Le Pinot Noir 2018 est le vin que le vignoble a le plus vendu en 2020, son Chardonnay du même millésime venant ensuite. En 2020, la part de marché de la Suisse par rapport à la valeur totale des échanges s’est élevée à 0,1 %.


(Cave de Gantenbein en Suisse)

Italie : Abruzzes et Vénétie

Alors que la Toscane et le Piémont ont poussé l’Italie de l’avant tous azimuts pour faire du pays la star de 2020 sur le marché du vin (voir notre Rapport annuel), les Abruzzes et la Vénétie ont également apporté une petite contribution.

En Vénétie, une marque, Quintarelli Giuseppe (95e), est effectivement entrée dans le Top 100, tandis que deux autres, Dal Forno Romano (133e) et Zenato (279e), n’y parvenaient pas (pour l’instant). Du côté des Abruzzes, Valentini à la 185e position entre pour la première fois dans le classement général. Au niveau des sous-régions, les Abruzzes et la Vénétie ont représenté en 2020 respectivement 0,9 % et 1,7 % de la valeur totale des échanges de vins italiens.