Talking Trade – Le 10e meilleur vin de 2020 en tête des échanges

By December 14, 2020Francais

Cette semaine est celle de l’annonce du vin de l’année par Wine Spectator et jusqu’à présent, nous avons constaté une activité accrue autour d’un certain nombre de vins dont le classement a déjà été annoncé (du 2e au 10e). Le meilleur de l’année selon le magazine sera dévoilé aujourd’hui à 16 heures GMT.

Si l’effet produit par l’annonce de l’année dernière doit se répéter, il y aura une vague d’activité sur le marché secondaire, similaire à celle que l’on a pu voir pour le Leoville Barton 2016 (Voir graphique ci-dessous). Lors de l’annonce l’année dernière, le prix du Leoville Barton est monté jusqu’à 1 168 £ pour 12 bouteilles de 75 cL avant de se stabiliser autour de 910 £ la caisse, soit une augmentation de 22,3 % par rapport au prix de lancement sur le marché britannique.

Notre dernier rapport, Le marché des grands vins en 2020, vient d’être publié. Ce rapport de 17 pages étayé par les données de Liv-ex fournit une analyse de la performance du marché des vins fins en 2020 (réclamez votre exemplaire ci-dessous).

Une question qui surgit à la suite de cette analyse est de savoir si la baisse de la part de marché de Bordeaux en valeur a atteint un plancher. La part de la région est effectivement tombée à 35 % en août, mais elle s’est depuis maintenue entre ce chiffre et 40 % sur une base hebdomadaire et mensuelle.

La Bourgogne (26,4 %) a connu l’une de ses meilleures semaines de l’année, car certains vins très onéreux de la région ont changé de mains.

Les vins italiens (13,0 %) ont également connu une bonne activité, l’Italie poursuivant sa forte progression cette année. Le site JebDunnuck.com a d’ailleurs confirmé cet intérêt croissant pour la région en annonçant cette semaine que la maître sommelière Audrey Frick se joignait à la publication spécialement pour couvrir les vins italiens.

La région du Rhône (5,1 %) a elle aussi enregistré une bonne semaine, tandis que les parts de marché de la Champagne (7,9 %), des États-Unis (6,3 %) et du Reste du Monde (2,3 %) ont toutes dérivé.

Le Bollinger La Grande Année 2012 est le vin qui s’est le plus échangé cette semaine. Lundi après-midi, Wine Spectator a révélé l’avoir classé comme le 10e meilleur vin de 2020. Le prix de ces bulles a dès lors grimpé jusqu’à 870 £.

Le Château Mouton Rothschild 2000 et son célèbre bélier d’Augsbourg sérigraphié à l’or fin ont trouvé acheteur à 18 240 £ les 12 bouteilles de 75 cL. Après avoir culminé à 19 400 £ pour 12 bouteilles de 75 cL en janvier 2019, le vin a depuis perdu 6 % de sa valeur.

Pour télécharger votre exemplaire gratuit de notre rapport annuel sur le marché du vin, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.