Parts de marché par région en 2020

By December 29, 2020Francais

Le marché des vins fins a continué de s’élargir tout au long de l’année, une fois de plus principalement au détriment de la part de marché des vins de Bordeaux, passée d’une moyenne de 54,4 % en 2019 à 42,2 % en 2020.

La part de marché de Bordeaux a diminué de moitié par rapport au pic qu’elle avait atteint en 2010. Elle atteignait effectivement alors 95,7 % de la valeur totale des échanges sur le marché secondaire, notamment grâce à l’appétit insatiable de la Chine pour les vins de la région.

La Bourgogne en a été la première et principale bénéficiaire ; sa part de marché passant de 0,6 % en 2010 à un niveau record de 19,6 % en 2019. Cependant, elle a aussi légèrement diminué cette année pour atteindre 17,7 %. Les parts de marché du Rhône et de la Champagne se sont pour leur part maintenues respectivement à 3,3 % et 9 %.

En outre, la grande gagnante de 2020 est l’Italie. Après avoir atteint un solide 8,8 % en 2019, la part de marché de l’Italie a presque doublé au cours de 2020 pour atteindre 15,3 %.

Les États-Unis ont également connu une belle année. Les vins de la région ne représentaient que 0,1 % des échanges en 2010. L’année dernière, cette part de marché grimpait à 2,3 %. Mais cette année, elle a bondi pour atteindre 7 %.

La catégorie Reste du monde, de plus en plus diversifiée, a également connu une demande plus importante que jamais. Passé de 0,8 % de parts de marché en 2010 à 5,6 % en 2020, le RdM a jusqu’à présent eu comme principaux moteurs de sa croissance l’Australie (1,8 %), l’Espagne (1,4 %) et l’Allemagne (1 %), bien que les vins d’Argentine, d’Autriche, du Chili et du Portugal soient de plus en plus actifs.

Évolution sur dix ans des parts de marché par région sur Liv-ex

Que s’est-il passé d’autre sur le marché des vins fins en 2020 ? Téléchargez votre exemplaire gratuit de notre rapport annuel sur le marché (en anglais ou en français) et découvrez ce qu’il en est.