Commerce de grande vins – La prime Petrus

By February 3, 2020Francais

Part de marché par région en valeur (24 – 30 janvier)

Vendredi dernier a marqué le jour du Brexit pour le Royaume-Uni. À 23 h GMT, le Royaume-Uni a en effet quitté l’Union européenne. Peu de changements sont attendus dans l’immédiat, compte tenu de la période de transition de 11 mois accordée. Ainsi pour le moment, le calme règne. Jeudi dernier, à la suite de la décision de la Banque d’Angleterre de maintenir les taux d’intérêt à l’identique, la livre sterling s’est renforcée, ce qui a contribué à une légère baisse du Liv-ex 50 (332,75 ; -0,4 %).

Les parts de marché de Bordeaux (54,8 %), de la Bourgogne (16,8 %) et de l’Italie (4,45 %) ont toutes reculé par rapport à la semaine précédente.

Les gains les plus importants ont été enregistrés par les parts de marché du Rhône (2,5 %), des É.-U. (7,1 %) et de la catégorie Reste du monde (7,5 %). La progression de la catégorie Reste du monde a été emmenée par l’Espagne (2,8 %), l’Allemagne, pensez Riesling (1,70 %), et le Sud-Ouest de la France (1,8 %) où un cognac rare, le Hennessey Paradis Imperial, a trouvé acheteur.

Top 5 des vins les plus vendus en valeur (24 – 30 janvier)

4 des 5 vins les plus vendus de la semaine proviennent de la Rive droite. Citons notamment les Petrus 2006 et 2005 auxquels N. Martin a respectivement attribué 96 et 98 points. La différence de prix de 10 000 £ entre les deux vins témoigne de la façon dont le marché valorise les meilleurs millésimes par rapport aux millésimes intermédiaires. Est-ce là la promesse d’une perfection certaine dans le futur ? Le graphique ci-dessous rend compte de l’importance de la perfection dans la tarification d’un vin.

Le succès de Wine Matcher

Nous avons produit notre première étude de cas vidéo, en interrogeant Farthinghoe Fine Wine au sujet de la réussite qu’a été pour eux l’adoption de la solution Wine Matcher. Ce témoignage de premier ordre illustre parfaitement comment la technologie peut accélérer et simplifier une tâche parfois fastidieuse.

Bourgogne : après le pic

À la suite de l’atteinte d’un pic par les prix des vins de Bordeaux en 2011 au terme d’un marché haussier dominé par la Chine, les acheteurs ont commencé à s’intéresser aux vins des quatre coins du monde. C’est la région Bourgogne qui a attiré la plus grande attention. À l’occasion d’un nouveau rapport détaillé, Liv-ex couvre le sujet de l’expansion du marché du Bourgogne en analysant le pic tarifaire récemment atteint et les hypothèses de développements futurs les plus probables. Pour accéder au rapport en intégralité, veuillez renseigner le formulaire ci-dessous.