Power 100 2018 : la Bourgogne continue de briller

By December 18, 2018Francais

En collaboration avec The Drinks Business, Liv-ex a publié la treizième édition de la Power 100, la liste annuelle Liv-ex qui classe les marques les plus puissantes sur le marché des vins fins.

Le rapport complet de The Drinks Business sur la liste Power 100 de cette année a été publié dans l’édition de décembre du magazine. Vous pouvez retrouver le rapport complet en ligne en cliquant ici.

Principales conclusions de cette année :

  • L’élargissement du marché des vins fins a eu des répercussions dans le classement de cette année. Le nombre de vins échangés dans l’année est passé de 4 000 à 5 700 et le nombre de marques à avoir retenu l’attention est passé de 220 à 248.
  • D’un point de vue général, la Bourgogne reste la star du marché avec 29 marques différentes figurant dans la liste Power 100 contre 24 l’année précédente. De plus, sur les 20 vins qui ont enregistré les meilleures performances en termes de prix, 14 viennent de cette région.
  • Pour la première fois de l’histoire, un Leroy occupe la première place du classement. Alors qu’auparavant elles étaient considérées comme deux marques distinctes, le Domaine et la Maison Leroy ont compté cette année pour une seule et même marque. L’année dernière, le Domaine Leroy était 94e de la liste alors que la Maison Leroy n’était pas parvenue à atteindre le Top 100. Si les deux entités avaient été réunies en 2017, la marque résultante se serait alors classée 85e.
  • L’élargissement du marché s’est fait en grande partie aux dépens des vins de Bordeaux, dont le nombre d’étiquettes distinctes entrées dans le Top 100 a chuté de 53 en 2017 à 45 cette année.
  • La Champagne, l’Italie et les É.-U. ont aussi effectué des progrès sur le marché secondaire, à la fois en termes de parts de marché et de performance des prix. La région habituellement en sous-performance, le Rhône, a continué de progresser. Dans le même temps, les performances du Porto se sont peu à peu améliorées.

Pour calculer les scores respectifs, nous avons pris la liste de tous les vins qui se sont échangés sur la plateforme Liv-ex l’année dernière (1er septembre 2017 – 31 août 2018) afin de les regrouper par marque. Cette année, nous avons regroupé les étiquettes domaines et maisons des Bourgognes sous une même marque. Nous avons ensuite identifié les marques pour lesquelles un minimum d’au moins trois vins ou millésimes avait été échangé, pour une valeur totale d’au moins 10 000 £. Les marques ont enfin été classées en fonction des quatre critères suivants : la performance des prix d’une année sur l’autre, la performance des ventes sur la plateforme Liv-ex (en valeur et volume), le nombre de vins et de millésimes distincts échangés et enfin le prix moyen du total des transactions.

Pour produire le classement général, les scores individuels pour chaque critère ont ensuite été combinés les uns aux autres en leur appliquant une pondération de 1, à l’exception du score pour les performances de vente pondéré à 1,5 ; du fait qu’il combine déjà deux sous-critères : valeur et volume.

Top 50

51-100


[mc4wp_form id=”18204″]